Votre siège de bureau est votre meilleur allié pour ne pas vous retrouver le soir avec des douleurs. Le plus important dans ce cas est d’en choisir un qui préserve au mieux votre dos et donc votre colonne verticale. Un petit décryptage s’impose à cet effet.

Le bon siège pour votre dos

Si votre objectif est de soutenir votre dos, il faudra être regardant sur certains détails très importants. Puisque la partie qui soutient le plus votre dos est le dossier, c’est sur lui qu’il faudra s’appesantir lors du choix de votre siège de bureau.

Votre siège doit pouvoir maintenir votre dos bien droit. Pour cela, oubliez la chaise et prenez un fauteuil de bureau. Ce choix est sous-tendu par plusieurs raisons. D’abord, les fauteuils proposent des dossiers plus hauts qui sont capables de mieux soutenir votre bassin, votre dos et vos lombaires.

Par ailleurs, il est important dans ces cas de toujours garder le dos contre le dossier afin de libérer ses épaules. Autrement, vous serez obligé de cambrer votre dos et de vous retrouver avec des douleurs à l’épaule, au cou et bien sûr au dos. Mais ce paramètre dépend surtout du système dont est muni votre fauteuil.

Lisez d’autres articles sur la santé.

Le bon système pour votre dos

Une fois que vous avez fait le choix de vous doter d’un fauteuil, il vous reste la lourde tâche du choix du bon système. Si votre travail ne vous exige que 2 ou 3 heures en position assise, le fauteuil à système standard fera l’affaire. C’est un siège figé qui offre très peu de possibilités de mouvement, mais qui maintient le dos bien droit le temps que vous finissiez votre travail.

Si le temps doit atteindre les 5 heures, il est préférable de choisir un fauteuil à système « contact permanent » dont la forme vous oblige à vous adosser.

Un fauteuil dans lequel vous passerez jusqu’à 8 heures doit être à systèmes synchrones pour vous permettre de faire de basculer de temps en temps pour changer d’axe à votre dos et vous soulager.